Salamanque

1570
Sainte Thérèse arrive à Salamanque en 1570 pour y installer sa septième fondation. Vous découvrirez au fil des rues de la cité de nombreux témoignages de la  vie et de l´œuvre de cette femme.

Salamanque propose deux routes pour découvrir cette femme fascinante.

 

Etapes thérésiennes

Maison de sainte Thérèse (rue Crespo Rascón). C’est là qu’arrive le 31 octobre 1570 cette femme décidée et entreprenante et qu’aura lieu la fameuse « Nuit des âmes ». Cette bâtisse, propriété de la famille Ovalle, deviendra couvent carmélite durant quatre ans. Elle est actuellement occupée par les religieuses de l’ordre des « Servantes de Saint Joseph ». Cependant cette maison restera pour toujours le lieu d’inspiration de Sainte Thérèse « Je vis sans vivre en moi ».

Université pontificale. Les jésuites, en particulier le Père Álvarez, encouragèrent Thérèse à  se rendre à Salamanque, ville universitaire, pour y fonder un nouveau couvent. Ils lui demandèrent d’écrire « Le livre des fondations ».

Université de Salamanque. En 1922, au cours du mandat du recteur Miguel de Unamuno, l’Université décernera à Thérèse le titre de Docteur Honoris causa. Elle fut la première  femme à recevoir cette récompense pour ses qualités littéraires, sa spiritualité et pour les valeurs réformistes.

La relation de sainte Thérèse avec l’Université est intimement liée à de grands personnages tels que Fray Luis de Leon, Saint Jean de la Croix et de Miguel de Unamuno lui-même.

Cathédrale de Salamanque. Des nombreuses chapelles de la Nouvelle cathédrale, on retiendra celle qui est consacrée à sainte Thérèse de Jésus.

Couvent de San Estéban. Les dominicains aidèrent sainte Thérèse durant son séjour à Salamanque. Comme témoignage de ce lien, situé à l’intérieur du couvent, on conserve le confessionnal où la sainte allait chercher conseil.

La Grand-Place. Pour conclure ce périple, on admirera sur les arcades de la Grand-Place, situé sur l’aile ouest, le médaillon représentant sainte Thérèse, non loin de ceux de Fray Luis de Léon et de Miguel de Unamuno.

 

Espaces entrouverts. Spiritualité féminine

Á côté des grands espaces de spiritualité, la cathédrale de Salamanque, le couvent des dominicains, la Clerecía-, on trouve d’autres petits espaces plus réservés, éloignés du bruit et de la foule, mais tout aussi beaux et révélateurs d’un véritable espace féminin de spiritualité.

La Maison de sainte Thérèse. Siège de sa septième fondation, ce lieu est actuellement occupé par des religieuses de l’ordre des « Servantes de Saint Joseph »,  congrégation fondée par Sœur Bonifacia Rodriguez Castro. Cette maison a accueilli ces deux saintes, fondatrices de communautés.
 
Couvent de Santa María de las Dueñas. Ce palais, construit en 1419, fut légué afin qu’il soit transformé en couvent pour les religieuses de l’ordre des Dominicaines. Le cloître, d’une beauté impressionnante,   est un espace de prière et de paix intérieure  pour ces religieuses.

Couvent de sainte Claire. Au XIIIème siècle, les clarisses, ordre fondé sur le modèle des frères franciscains, transforment un petit ermitage et les maisons attenantes en un monastère. Par la suite elles feront construire une église et un couvent, toujours utilisé par cet ordre de cloitrées.

Couvent des Ursulines. Fondé vers le milieu du XVème siècle, par Don Alfonso de Fonseca, il est occupé depuis 1992 par des religieuses clarisses. Par un des côtés du chœur, on accède au musée du couvent.  À remarquer, le plafond à caissons de style italianisant et mudéjar, les panneaux du retable du maître autel, œuvre de Juan de Borgoña, représentant divers moments de la vie de sainte Ursule. Panneaux actuellement démontés et préservés.

La gastronomie de la ville invite à goûter les produits ibériques et même les carmélites, dans leur frugalité, acceptent l’invitation, juste une fois l’an, pour Noël.

More in this category: « Pastrana Ségovie »
  • Office de tourisme de Salamanque
  • Plaza Mayor 32
    37002 Salamanque
    Tél : 923 21 83 42 / Fax 923 26 34 09

    Horaires d’été:
    Lundi à vendredi: de 9h00 à 14h00  / de  16h30 à 20h00
    Samedi:  de10h00 à 20h00
    Dimanche et fêtes: de 10h00 à 14h00

    Horaires d’hiver:
    Lundi à vendredi: de 9h00 à 14h00  /  de 16h00 à 18h30
    Samedi: de 10h00 à 18h30
    Dimanche et fêtes: de 10h00 à 14h00
  • www.salamanca.es
{gallery}80{/gallery}