Caravaca de la Cruz

1576

Caravaca est le synonyme de la Vera Cruz à double bras. C’est son nom depuis le Moyen Âge quand la légende de l’apparition de l’enseigne de Christ à un prêtre captif par les musulmans, se diffusait. C’est la terre de la spiritualité et de monuments, d’eaux cristallines, de céréales, ou de savants comme Miguel Espinosa. Saint Jean de la Croix y fut à plusieurs reprises pour conforter des âmes et des cœurs des religieuses et des Frères Déchaussés.

La ville de Caravaca de la Cruz est située au nord-ouest de la Région de Murcia, communiquée par une autoroute avec la capitale de la Région. Elle jouit d’un climat méditerrané et des extraordinaires enclaves naturelles comme les Fontaines du Marquis, qui arrosent le potager de la ville.

L’héritage du Carmel

En 1575 trois bonnes se renfermèrent dans une maison particulière de Caravaca en promettant n’en pas sortir jusqu’au moment où Thérèse de Jésus fondait une de ses « palomarcicos » à cette ville. La réformatrice du Carmel accéda et le premier janvier 1576 elle commençait sa douzième fondation avec le placement du Santísimo dans une église provisoire. La prieure Ana de San Alberto demanda rapidement l’assistance spirituelle de religieux carmélites juasqu’à ce qu’en 1586 le propre Saint Jean de la Croix fonda un monastère de frères déchaussés à Caravaca sous le patronage de Nuestra Señora del Carmen, et il devint une des lieux qui jouit de la fondation de Sainte Thérèse et Saint Jean.

Le couvent et l’église des déchaussées fut édifié pendant le XVII et le XVIII siècle et actuellement est une propriété particulière, tandis que celle des religieux carmélites a été récemment réhabilitée et adaptée comme hébergement et il appartient encore à l’Ordre del Carmen.

 

oferta-caravaca

More in this category: « Burgos Malagón »
{gallery}84{/gallery}

RT @sevillaciudad: Teresa de Jesús llegó a #Sevilla en 1575. Descubre las #HuellasTeresa en la ciudad en: http://t.co/nqIbJ1JJFc http://t.c…