Burgos

1582

Tout à Burgos sent l’histoire, la légende et l’art. Cette ville a été toujours un grand centre de développement, de commerce, d’échange et d’interaction, en conclusion d’activité humaine. Une ville cosmopolite à vocation universaliste (elle fut un des centres commerciaux des plus grands de l’Europe), qui a su préserver son héritage historique et culturel sans abandonner la modernité.

La richesse patrimoniale de Burgos est notable dans ses trois déclarations Patrimoine de l’Humanité : sa cathédral, les chemins de Saint-Jaques, et les gisements de la Montagne d’Atapuerca. Son passé médiéval se reflète à travers son enceinte fortifiée, sans oublier les panthéons royaux comme celui de la Cartuja de Miraflores ou celui du Monastère de las Huelgas Reales, des vraies bijoux de la ville qui marche vers la modernité avec un nouveau centre d’attraction culturelle : Le musée de l’Évolution Humaine, dont la visite est indispensable pour pouvoir connaître l’origine de l’homme et son évolution.

 

Itinéraire historique

Le Couvent carmélite de Saint Jean et Sainte Ana.

La dernière des fondations de Sainte Thérèse se construisit dans le Parc de la Quintana en 1582.
Il a des diverses reliques de Sainte Thérèse (des espadrilles, un voile, une lettre autographe…). Il y a une merveilleuse sculpture de Sainte Thérèse, du début XVII siècle, selon le modèle de Gregorio Fernández, et crée par le maître contemporain et proche à l’artiste.


L’Hôpital de la conception

Destiné à guérir les malades pauvres, il fut le premier hôpital général moderne qu’il y eut à Burgos. C’est ici que Sainte Thérèse habita avec ses nonnes depuis le 23 février jusqu’au 18 mars 1582.

L’Église de Saint Cosme et Saint Damien

Construite au début du XVIème siècle, elle offre une belle couverture de la Renaissance, un œuvre de Juan de Vallejo.


L’Église de Saint Gil

Elle se construisit à la fin du XIIIème siècle sur une autre église. La sobriété extérieure fait le contraste entre la beauté et le raffinement des espaces intérieurs.

L’église était la chapelle du Bon Matin où Sainte Thérèse assistait aux messes accompagnée de ses nonnes pendant le temps qu’elles de logèrent dans la maison de Catalina de Tolosa, rue du Huerto del Rey.


La Place du Potager du Roy

Dans l’antiquité cette zone était pleine de palais et de mansions. Aux actuels 14 et 16 de la rue, la première maison où Thérèse se logea fut construite.
{gallery}85{/gallery}

RT @sevillaciudad: Teresa de Jesús llegó a #Sevilla en 1575. Descubre las #HuellasTeresa en la ciudad en: http://t.co/nqIbJ1JJFc http://t.c…