Palencia

1580
Palencia est située dans la partie nord-centrale de l’Espagne, dans la Communauté Autonome de Castille et León. C’est une ville typiquement castillane, tranquille et très attractive qui invite à profiter d’une promenade par ses beaux paysages, ses imposants monuments et une magnifique offre commerciale à la fois que gastronomique.

Les restes archéologiques constatent des assises depuis l’antiquité, mais ne serai qu’à l’arrivée des Vacceos, un peuple très cultivé et puissant de l’Espagne Celtibérique, que son histoire commença à s’écrire.

La ville où la première Université Espagnole fut couvé, en 1212, compte aujourd’hui 80.000 habitants à peu près, et elle est parfaitement desservie et c’est un point stratégique pour les visiteurs.


Palencia, un lieu thérésien

Palencia se trouve parmi les villes qui ont été siège d’une des fondations de Sainte Thérèse. La fondation Thérésienne de Palencia a, dès le début, un bénéficie de soutien de la part de la ville et surtout de l’évêque Monsieur Álvaro de Mendoza (1578-1586) qui était ami avec Sainte Thérèse.

Après retourner de la Fondation de Villanueva de la Jara, Thérèse sortit de Valladolid le 28 décembre 1580, elle traversa le Pisuerga en Cabezón, elle passa par Cigales, Dueñas et entra à Palencia à travers les portes du Marché, au sud de la ville, qui se trouvaient à cette époque-là dans l’actuelle grande rue.

La fondation s’aménagea de manière provisoire dans une maison louée, dans le cœur d’un quartier populeux, au sud-est de la ville, aujourd’hui rue Colón. Thérèse et ses collègues préparèrent, pour le lever du soleil le 29 décembre 1580, l’inauguration de la chapelle et du petit couvent. Le prêtre des carmélites déchaussées de Valladolid, Porras, célébra la première messe et la communauté resta constituée.

A posteriori, l’évêque leur proposa de déménager près de l’ermite de Nuestra Señora de la Calle, pour y établir la communauté. Avec solennité, le 26 mai 1581, fête du Corpus Christi, la communauté se déplaça à sa nouvelle maison, rue Nuestra Señora, aujourd’hui rue San Bernardo, à côté de Nuestra Señora de la Calle.

Finie la fondation de Palencia, et les nonnes installées, le 29 mai Thérèse partit vers la fondation de Soria.

Les liens de Thérèse avec la ville de Palencia n’en finissent pas. Après la fondation elle y retourna encore deux fois. Le 13 janvier 1582, logée à Carrión pendant dix jours, elle fut assez malade, et le 24 janvier et elle partit à Burgos. La deuxième visite fut en été 1582, la Sainte arriva très fatiguée et malade, accompagnée de son infirmière, Ana de San Bartolomé. Elle partit le 25 août à Valladolid. Elle avait l’intention d’aller au Monastère de Saint Joseph d’Avila, mais un ordre du Père Antonio de Jésus fit dévier le chemin de la Sainte à Alba de Tormes, où elle mourut le 4 octobre.
Le bon accueil des habitants de Palencia, les plus puissants et les plus humbles, justifient la phrase suivante qui nous enorgueilli :

« Les palentins sont des gens de la meilleure pâte que je n’ai jamais connu »

More in this category: « Beas de Segura Granada »
  • Oficina Municipal de Información
  • Conseil de Tourisme
    7 rue Mayor - Palencia
    979 71 81 97
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Office intégrée de Tourisme
    31 rue Mayor- Palencia
    979 70 65 23
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • www.aytopalencia.es www.palenciaturismo.es
{gallery}88{/gallery}

RT @sevillaciudad: Teresa de Jesús llegó a #Sevilla en 1575. Descubre las #HuellasTeresa en la ciudad en: http://t.co/nqIbJ1JJFc http://t.c…